Il existe quelques différences qu’il faut savoir entre la pratique du kayak de mer et celle du kayak de rivière :

En rivière, vous descendez dans le sens du courant et sur des plus grandes distances, alors qu’en mer vous partez le plus souvent d’une plage et revenez ensuite à votre point de départ. Cependant, vous pouvez bénéficier d’un vent dans le dos, ou au contraire faire face à des conditions météorologiques plus difficiles avec le vent et les courants contre vous.

Le kayak de mer

Le kayak de mer, se pratique dans les eaux côtières et parfois jusqu’à 2 miles marin d’un abri. Il n’oblige pas aux kayakistes à faire face à des obstacles intempestifs qu’ils peuvent rencontrer en kayak de rivière : branchage d’arbre, virage serré de la rivière, gros rochers apparents, etc…. Seules les vagues, la houle et les marées et éventuellement le sillage marqué d’un bateau peuvent constituer des obstacles à anticiper lors de la navigation. Aussi un des inconvénients pour le kayak de mer est le manque de points de repères sur une côte maritime méconnue.

Le kayak de mer permet d’observer et d’admirer le paysage autour de soi et prendre des photos tandis que le kayak de rivière vous oblige à vous concentrer à tout moment sur votre trajet et ses multiples virages.

En navigation en mer, vous pouvez également prendre le temps de faire des pauses à votre guise sur certaines plages et pourquoi pas en pleine eau ; il n’y a pas de courant.

Pour les aspects techniques avec la forme ou la conception, le kayak de mer a une forme plus longue avec un gouvernail afin de tenir le bon cap et maintenir une vitesse de croisière et passer à travers les vagues. 

Le kayak d’eau douce

Le kayak d’eau douce se pratique sur les rivières et les cours d’eau le plus souvent au calme mais pouvant être quasiment infranchissable suivant la nature du cours d’eau, il existe plusieurs classes, de 1 à 5, pour définir précisément leur niveau de difficulté.

Evoluant sur des berges sauvages et naturelles, le kayak de rivière peut vous mener jusqu’à d’incroyables chutes d’eau, c’est à ce moment-là que débute une grande aventure ! Naviguer en kayak d’eau douce nécessite des aspects techniques d’utilisation et de manipulation de la pagaie.

Le kayak d’eau douce lui, est plus court que le kayak de mer et possède une coque plus ovale et plus plate, avec un dessous nettement plus courbé, ce qui lui permet de tourner plus vite dans les virages et de réaliser le fameux esquimautage, strictement impossible avec les embarcations de mer.

Dans la pratique du kayak la répartition du poids du corps est importante pour manœuvrer le kayak dans la bonne direction. Pour le kayak d’eau douce il suffit de se pencher dans la direction que l’on souhaite pour que le kayak suive la direction tandis que le kayak de mer est un peu plus compliqué à diriger avec une inertie plus marquée.

Dans les deux activités de kayak, vous disposez de structures de location de kayak comme un loueur de kayak à Cannes de mer et les structures d’encadrement pour l’activité en rivière ; il suffit de choisir la bonne embarcation la plus adaptée au type de plan d’eau à naviguer ! Bonne glisse à tous !

Ainsi, la navigation de ces deux embarcations peut vous apporter des agréments d’utilisation, de vitesse et de glisse très différentes mais justement c’est tout l’avantage de pouvoir pagayer autant en mer qu’en rivière.